in

Je me manque. Quand je me perds derrière des mots inutiles

Partager sur les réseaux sociaux
Je me manque

Je me manque.

Quand je me perds derrière des mots inutiles.

Quand je me mets dans la tête des autres
pour essayer de saisir les raisons.

Quand je veux plaire par peur d’un refus.

Quand je prononce un oui à dents serrées
Alors que de tout mon souffle, j’aimerais crier non.

Je me manque quand je perds mon temps.

Quand je me perds derrière les rêves des autres
et que je néglige les miens.

Annonce

Quand j’ai de la haine.

Je me manque quand je tourne autour des situations
et que je n’aborde pas le problème.

Je me manque quand je n’écoute pas ma respiration

Quand je fais taire mon intuition.
Quand je ne souris pas
Quand je ne m’accepte pas
Quand je laisse d’autres décider pour moi.

Je me manque quand j’oublie qui je suis
et ce que je veux pour moi-même
Quand je deviens esclave d’habitudes et de compromis.
Je me manque.
Alors je reviens me prendre la main.
Et je recommence à vivre.

Marguerite Roncone

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un tableau avec une histoire remarquable : La femme nourrissant son père

La vie est bien trop courte pour perdre son temps à se faire une place là où l’on en a pas